Compréhension de l’impact des préjugés inconscients en entreprise

Deux décennies de recherche prouvent que nous avons tous des préjugés conscients ou inconscients, mais d’où viennent t’ils ?

Sarah Joyeux   |  20 Mars 2019
Compréhension de l’impact des préjugés inconscients en entreprise

Il faut savoir que le cerveau humain fait face à 11 millions de données en permanence, et qu’il peut en traiter seulement 40 à la fois. Toutes les possibilités sont alors écartées, le cerveau va donc sélectionner certaines informations pour analyser la situation.

Les préjugés inconscients sont définis comme étant l’utilisation de raccourcis de nos connaissances passées pour faire des suppositions. Notre cerveau classe alors automatiquement la situation comme confortable ou non, bonne ou mauvaise …

Certaines études ont démontré que 40% des individus ont des préjugés contre des sexes ou ethnies.

Ces préjugés peuvent affecter négativement ou injustement notre entourage. Si ceux-ci sont alors jugés comme « humain » il est important de s’en rendre compte et d’apprendre à nous connaître.

C’est le cas dans le cadre professionnel, notamment lors des recrutements, des sélections, des promotions. Une étude effectuée par le Vevel Playing Field Institut montre que plus de 2 millions de professionnels et dirigeants démissionnent uniquement en raison d’un manque d’équité.

Rassurez-vous ces préjugés peuvent être « contrôlés » avec un peu d’entrainement et des petites astuces comme mettre un post-it en bas de votre écran d’ordinateur pour piqure de rappel.

Après tout : notre meilleur outil, c’est nous-mêmes !

*photo @antenna


Commentaire